6 Juin

Un jour, un portrait :  Shah Rafayat Chowdhury

Seize jeunes leaders venant du monde entier, participeront aux débats des Journées Européennes du développement 2018 (EDD 2018), les 5 et 6 juin prochains. Organisée par la Commission européenne, cette tribune va enrichir le débat sur l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Parmi ces Young Leaders des EDD, portraits des 4 hommes intervenant avec des projets pour les femmes et les filles.

 

 Shah Rafayat Chowdhury – Bangladesh, 22 ans

Shah est un défenseur passionné de l’environnement et un entrepreneur social. Il est le co-fondateur et président de la Footsteps Foundation, une entreprise sociale basée à Dhaka, au Bangladesh, qui conçoit et met en œuvre des initiatives sociales et des projets portant sur diverses questions de développement communautaire, en particulier l’environnement, l’éducation, la lutte contre la pauvreté et l’implication des femmes dans les processus décisionnels. Il a conçu le Projet Trishna en 2015 pour aborder la question de l’accès à l’eau potable en créant un modèle de responsabilité sociale d’entreprise (RSE) à travers lequel des représentants d’entreprises, ainsi que des particuliers, peuvent financer et entretenir des systèmes de purification d’eau, en travaillant en étroite collaboration avec les femmes chefs d’entreprise. Il se spécialise actuellement en Économie et politique environnementale à la Pennsylvania State University.

Luxembourg Féminin est partenaire médias des eudevdays.eu. // Retrouvez l’ensemble des portraits dans notre édition de l’été.
5 Juin

Un jour, un portrait : Ernesto Hernandez Otero

Seize jeunes leaders venant du monde entier, participeront aux débats des Journées Européennes du développement 2018 (EDD 2018), les 5 et 6 juin prochains. Organisée par la Commission européenne, cette tribune va enrichir le débat sur l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Parmi ces Young Leaders des EDD, portraits des 4 hommes intervenant avec des projets pour les femmes et les filles.

 Ernesto Hernandez Otero – El Salvador, 26 ans

Ernesto possède une Licence en mathématiques et en sciences de l’Université Pierre et Marie Curie à Paris et enseigne les sciences technologiques dans un collège. Il a coaché un groupe de jeunes filles pour le concours Technovation, basé sur des exercices de programmation informatique, de création et d’élaboration de courts pitchs pour une application réalisée par des jeunes filles, avec l’objectif de dépasser les appréhensions autour du codage. Il fait partie de la communauté Global Shapers, encourageant l’égalité des genres dans l’éducation à travers des projets locaux. Il est aussi entrepreneur et a lancé son propre business, dont la mission sociale est d’améliorer les cafétérias scolaires en fournissant de la nourriture saine.

Luxembourg Féminin est partenaire médias des eudevdays.eu. // Retrouvez l’ensemble des portraits dans notre édition de l’été.
4 Juin

Un jour, un portrait :  Hope Jeremiah Offor

Seize jeunes leaders venant du monde entier, participeront aux débats des Journées Européennes du développement 2018 (EDD 2018), les 5 et 6 juin prochains. Organisée par la Commission européenne, cette tribune va enrichir le débat sur l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Parmi ces Young Leaders des EDD, portraits des 4 hommes intervenant avec des projets pour les femmes et les filles.

 

 Hope Jeremiah Offor – Nigeria, 23 ans

Jeremiah, qui vient d’obtenir son diplôme de science médicale en laboratoire avec une spécialité en histopathologie et en cytopathologie de la prestigieuse Université du Benin au Nigéria, est le responsable d’un grand programme d’éducation sexuelle avec la Fédération de Planning Familial du Nigéria, le bureau de l’État d’Edo, qui procure à plus de 2000 étudiants du secondaire, principalement des filles, une éducation sexuelle adaptée à leur âge et à leur culture. Il est l’un des membres de la promotion 2017 du Centre Régional Ouest Africain de Leadership de la Young African Leaders Initiative (YALI), une initiative lancée par Barack Obama et financée par le gouvernement américain, enrichissant ainsi son travail d’activiste en faveur des droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles. En raison de son engagement en faveur de l’accès à des services complets de santé sexuelle et reproductive, Jeremiah a récemment été sélectionné pour rejoindre la promotion 2018 des jeunes leaders de Women Deliver.

Luxembourg Féminin est partenaire médias des eudevdays.eu. // Retrouvez l’ensemble des portraits dans notre édition de l’été.
3 Juin

Un jour, un portrait : Bushra Dabbagh

Seize jeunes leaders venant du monde entier, participeront aux débats des Journées Européennes du développement 2018 (EDD 2018), les 5 et 6 juin prochains. Organisée par la Commission européenne, cette tribune va enrichir le débat sur l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Parmi ces Young Leaders des EDD, portraits des 12 intervenantes et leurs projets pour les femmes et les filles.

 

Bushra Dabbagh – Syrie, 26 ans

Bushra a obtenu un Master en biologie moléculaire, écologie et immunologie de l’université de Vienne, ainsi qu’un Master en sciences biotechnologiques et d’entrepreneuriat de l’université Northeastern de Boston. Elle est la fondatrice d’Eelitna, une fondation qui apporte un soutien psychologique et financier aux déplacés internes (IDP) à Alep, à travers laquelle elle a développé un cours de rattrapage pour enfants et jeunes. Elle est également chef de projet pour l’aide de base aux populations vulnérables d’Alep pour le compte d’Al-Ihsan, une organisation caritative et de développement.

Son projet a été de fonder « She Learns« , une plateforme en ligne qui vise à créer un réseau d’experts attachés aux valeurs de l’égalité des genres dans l’éducation, afin de fournir aux femmes des cours en ligne, tout en les connectant à des pourvoyeurs de bourses.

 

Luxembourg Féminin est partenaire médias des eudevdays.eu. // Retrouvez l’ensemble des portraits dans notre édition de l’été.

 

2 Juin

Un jour, un portrait : Salma Abdallah

Seize jeunes leaders venant du monde entier, participeront aux débats des Journées Européennes du développement 2018 (EDD 2018), les 5 et 6 juin prochains. Organisée par la Commission européenne, cette tribune va enrichir le débat sur l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Parmi ces Young Leaders des EDD, portraits des 12 intervenantes et leurs projets pour les femmes et les filles.

 


Salma Abdallah – Soudan, 26 ans

Salma Abdallah est une Soudanaise de 26 ans. Elle a vécu en Arabie Saoudite, en Malaisie, au Soudan et vit désormais en Egypte. En tant que stagiaire au Centre régional pour l’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique (RCREEE), elle travaille sur un projet intitulé « Femmes et énergie ».

Son projet vise à développer les opportunités économiques et à réduire la pauvreté en encourageant l’entrepreneuriat féminin dans le secteur des énergies propres et renouvelables. Grâce à son travail, elle se concentre sur le rôle des femmes dans le secteur de l’énergie, en particulier en vue de la mise en œuvre des objectifs de développement durable (SDG), de l’agenda 2030, de l’accord de Paris et de l’agenda 2063 de l’UA.

 

Luxembourg Féminin est partenaire médias des eudevdays.eu. // Retrouvez l’ensemble des portraits dans notre édition de l’été.
1 Juin

Un jour, un portrait : Lais Rocha Leao

Seize jeunes leaders venant du monde entier, participeront aux débats des Journées Européennes du développement 2018 (EDD 2018), les 5 et 6 juin prochains. Organisée par la Commission européenne, cette tribune va enrichir le débat sur l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Parmi ces Young Leaders des EDD, portraits des 12 intervenantes et leurs projets pour les femmes et les filles.

 

 Lais Rocha Leao – Brésil, 24 ans

Lais est diplômée en architecture et en urbanisme. Elle dirige actuellement des équipes de bénévoles travaillant à la collecte de données dans les favelas et à la cartographie des communautés dans l’objectif d’exhorter les gouvernements à agir. Elle a fréquemment été en contact avec des institutions et des conseils municipaux locaux pour produire des plans d’urbanisme et fournir des données relatives au manque de logements.

Son projet est de faciliter : Elle a précédemment mené des recherches sur l’égalité des genres dans l’appropriation des espaces urbains, des politiques publiques connexes et des conflits sociaux. Elle est également fortement impliquée dans les mouvements locaux en faveur du renouveau politique et pour l’autonomisation de la participation des femmes dans la politique.

Luxembourg Féminin est partenaire médias des eudevdays.eu. // Retrouvez l’ensemble des portraits dans notre édition de l’été.
31 Mai

Un jour, un portrait : Natalie Tingo

Seize jeunes leaders venant du monde entier, participeront aux débats des Journées Européennes du développement 2018 (EDD 2018), les 5 et 6 juin prochains. Organisée par la Commission européenne, cette tribune va enrichir le débat sur l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Parmi ces Young Leaders des EDD, portraits des 12 intervenantes et leurs projets pour les femmes et les filles.

 

Natalie Tingo – Kenya, 25 ans

Natalie est une ardente et intrépide militante luttant contre la mutilation génitale féminine. Elle a plus de six ans d’expérience dans le secteur des ONG et elle est la fondatrice et directrice de Msichana Empowerment Kuria, une organisation populaire dirigée par des jeunes femmes qui s’engagent et travaillent activement à mettre fin aux mutilations génitales féminines (MGF), grâce à de nombreuses initiatives sociales et éducatives locales dans le Sud du Kenya. Elle est une activiste des droits de l’homme, un rôle qu’elle remplit parce qu’elle est convaincue qu’un monde libéré de violence est à la portée de tous. Sa propre vie a été marquée par la violence.

Son projet est de faciliter les dialogues communautaires autour de l’élimination de la violence et des mutilations génitales féminines en élaborant des modèles et des initiatives durables visant à démystifier les mythes et les idées fausses sur les MGF en tant que norme sociale.

 

Luxembourg Féminin est partenaire médias des eudevdays.eu. // Retrouvez l’ensemble des portraits dans notre édition de l’été.
30 Mai

Un jour, un portrait : Phonsina Archane

Seize jeunes leaders venant du monde entier, participeront aux débats des Journées Européennes du développement 2018 (EDD 2018), les 5 et 6 juin prochains. Organisée par la Commission européenne, cette tribune va enrichir le débat sur l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Parmi ces Young Leaders des EDD, portraits des 12 intervenantes et leurs projets pour les femmes et les filles.

 

 Phonsina Archane – République du Congo, 24 ans

Passionnée par les droits des femmes, des filles et des jeunes, et en particulier par la santé et les droits sexuels et reproductifs (SRHR), Phonsina est actuellement inscrite en Master à l’Université Mount Kenya. Elle est une ancienne boursière de la bourse Mandela Washington dédiée à l’activisme et au plaidoyer sur les questions de SRHR en Afrique sub-saharienne. Ancienne stagiaire du PNUD, elle a reçu une formation de l’ONUSIDA sur le VIH et le SIDA et travaille actuellement à Trust for Indigenous Culture and Health (TICAH), pour un réseau de militants de la SRHR regroupant plus de 7 pays d’Afrique subsaharienne : le réseau « MAMA ».

Son projet de réseau : vise à améliorer l’autonomisation des adolescents et des femmes en élargissant l’accès aux services de SRHR pour le développement durable à travers la formation, l’activisme et le plaidoyer.

 

Luxembourg Féminin est partenaire médias des eudevdays.eu. // Retrouvez l’ensemble des portraits dans notre édition de l’été.
29 Mai

Un jour, un portrait : Grace Banda

Seize jeunes leaders venant du monde entier, participeront aux débats des Journées Européennes du développement 2018 (EDD 2018), les 5 et 6 juin prochains. Organisée par la Commission européenne, cette tribune va enrichir le débat sur l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Parmi ces Young Leaders des EDD, portraits des 12 intervenantes et leurs projets pour les femmes et les filles.

 

Grace Banda – Malawi, 24 ans

Grace est diplômée du Bunda College et détient une Licence en agriculture avec une spécialité en horticulture. Après avoir participé à la Young African Leaders Initiative (YALI) 2018, elle a pris conscience de son rôle et de ses responsabilités, en décidant d’allier sa passion pour l’autonomisation des femmes à son expertise en agriculture, ce qui l’a amenée à développer une initiative qui crée des méthodes contraceptives naturelles à partir de feuilles de Moringa.

Son projet pour les filles rurales et le développement : Il dirigé par des femmes formées à la conduite de campagnes sur l’efficacité des contraceptifs.

Luxembourg Féminin est partenaire médias des eudevdays.eu. // Retrouvez l’ensemble des portraits dans notre édition de l’été.
28 Mai

Un jour, un portrait : Olaoluwa Abagun

Seize jeunes leaders venant du monde entier, participeront aux débats des Journées Européennes du développement 2018 (EDD 2018), les 5 et 6 juin prochains. Organisée par la Commission européenne, cette tribune va enrichir le débat sur l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Parmi ces Young Leaders des EDD, portraits des 12 intervenantes et leurs projets pour les femmes et les filles.

Olaoluwa Abagun – Nigéria, 26 ans

Olaoluwa est une juriste certifiée, avec 4 ans d’expérience dans l’action collective au service des droits des filles et dans la mise en place de programmes d’éducation pour les filles. Elle a créé une ONG locale – Girl Pride Circle Initiative – dont l’objectif est de défendre les droits des filles.Son projet pour les droits fondamentaux : Mobilisation de 270 adolescentes pour l’élaboration d’un plan d’action pour la prévention des violences sexuelles envers les femmes et les jeunes femmes au sein de la communauté. Elle a également défendu leurs droits des femmes et des filles lors de la 72èmeSession de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Olaoluwa travaille pour permettre aux filles de devenir des actrices du changement, dans un cercle vertueux d’autonomisation.

Luxembourg Féminin est partenaire médias des eudevdays.eu. // Retrouvez l’ensemble des portraits dans notre édition de l’été.