13 Juin

Inès Tatiana Hounjo, 25 ans pour une réduction de la fracture numérique.

La 13ème édition des Journées Européennes du Développement (JED 2019), se tiendra à Bruxelles les 18 et 19 juin 2019 et portera principalement sur les inégalités. Elle s’efforcera de concilier l’engagement de l’Union européenne en faveur de l’égalité et de la prospérité partagées avec l’Agenda 2030. #EDD19

Parmi les quinze jeunes leaders sélectionnés par la Commission européenne pour qu’ils partagent leur vision à l’occasion de ces  Journées Européennes du Développement : Inès Tatiana Hounjo, qui vient du Bénin, et a 25 ans. qui souhaite réduire la fracture numérique. Gérer la numérisation et la technologie pour une croissance inclusive.

Inès Tatiana Hounjo est experte africaine en informatique, et est actuellement en stage à la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), en coordination avec le ministère de la Planification. Elle y apporte un soutien technique et renforce les capacités des organisations de la société civile. Elle a été stagiaire chez Comtel Technologies. Elle a également participé à des programmes pour accroître les capacités numériques des jeunes femmes et agit en tant que mentor bénévole pour Women TechMakers. Elle souhaite s’atteler à l’accès aux outils numériques et à ses barrières (moyens financiers ou éducation). Inès est titulaire d’une licence en informatique de l’École d’économie et de gestion appliquées du Bénin (ENEAM).  #EDD19

Ines Tatiana Hounjo
Ines Tatiana Hounjo
12 Juin

Akosua Peprah, fondatrice de la Fondation Mmaakunim et a lancé le projet Happy Flow

La 13ème édition des Journées Européennes du Développement (JED 2019), se tiendra à Bruxelles les 18 et 19 juin 2019 et portera principalement sur les inégalités. Elle s’efforcera de concilier l’engagement de l’Union européenne en faveur de l’égalité et de la prospérité partagées avec l’Agenda 2030. #EDD19

Parmi les quinze jeunes leaders sélectionnés par la Commission européenne pour qu’ils partagent leur vision à l’occasion de ces  Journées Européennes du Développement : Akosua Peprah, qui vient du Ghana, et a 26 ans. Elle estYL_Akosua_Peprah2 la fondatrice de la Fondation Mmaakunim.

Akosua est la fondatrice de la Fondation Mmaakunim, une initiative sociale visant à éduquer, créer des opportunités et mettre des ressources à la disposition des femmes marginalisées au Ghana.

Par le biais de cette fondation, Akosua engage le dialogue avec ses pairs et des experts dans les communautés défavorisées. Elle travaille également avec les responsables gouvernementaux pour influencer la politique et rendre l’éducation accessible aux enfants du Ghana rural. Akosua a lancé le projet Happy Flow, qui facilite l’accès à l’hygiène et aux installations sanitaires à 135 jeunes filles âgées de 13 à 18 ans vivant à Damongo, au nord du Ghana. L’initiative fournit chaque mois du matériel sanitaire et organise des ateliers sur l’éducation sexuelle,
le leadership, la santé et la nutrition, ainsi que l’hygiène. Akosua est titulaire d’une licence en anglais et en études sur le genre et la sexualité des femmes de l’Université de l’Ohio. #EDD19

11 Juin

Leticia Pinheiro Rizério Carmo représentante des jeunes à la délégation nationale du 9ème World Urban Forum. #EDD19

La 13ème édition des Journées Européennes du Développement (JED 2019), se tiendra à Bruxelles les 18 et 19 juin 2019 et portera principalement sur les inégalités. Elle s’efforcera de concilier l’engagement de l’Union européenne en faveur de l’égalité et de la prospérité partagées avec l’Agenda 2030. #EDD19

Parmi les quinze jeunes leaders sélectionnés par la Commission européenne pour qu’ils partagent leur vision à l’occasion de ces  Journées Européennes du Développement : Leticia Pinheiro Rizério Carmo, Brésil, 24 ans s’intéresse aux inégalités territoriales. 

Leticia possède un master en urbanisme, développement durable et systèmes territoriaux, ainsi qu’une licence en génie civil. Actuellement, elle est « Local Pathways Fellow » du Réseau de solutions pour le développement durable de l’ONU (SDSN) et travaille sur le thème « Les voix des femmes de Belo Horizonte : créer collectivement des espaces publics sûrs et ouverts à tous ».

Leticia_Pinheiro_Rizerio_Carmo
Leticia_Pinheiro_Rizerio_Carmo

Leticia travaille sur l’émancipation des femmes et la mise en place de politiques publiques intégrant la perspective hommes-femmes dans les lieux publics, afin de permettre aux femmes de participer aux processus de décisions politiques et économiques. Elle a été représentante des jeunes à la délégation nationale du 9ème World Urban Forum pour la mise en œuvre du Nouvel Agenda Urbain (NUA). #EDD19

10 Juin

Inota Cheta est co-fondatrice de « She Entrepreneur », une ONG. #EDD19

La 13ème édition des Journées Européennes du Développement (JED 2019), se tiendra à Bruxelles les 18 et 19 juin 2019 et portera principalement sur les inégalités. Elle s’efforcera de concilier l’engagement de l’Union européenne en faveur de l’égalité et de la prospérité partagées avec l’Agenda 2030. #EDD19

Parmi les quinze jeunes leaders sélectionnés par la Commission européenne pour qu’ils partagent leur vision à l’occasion de ces  Journées Européennes du Développement : Inota Cheta,  26 ans de Zambie.

Inota Cheta est co-fondatrice de « She Entrepreneur », une ONG qui forme des femmes aux finances et à l’entrepreneuriat et qui a déjà bénéficié à 500 jeunes filles. Elle a également travaillé avec des mères adolescentes, les aidant à améliorer leurs compétences et à identifier et à créer des opportunités de revenus. Inota a été sélectionnée comme boursière Mandela Washington (Young African Leaders Initiative) en 2018 et comme leader mondiale de la jeunesse pour l’agence Restless Development. Elle a dans ce cadre élaboré des campagnes mondiales visant à tenir les dirigeants responsables des promesses qu’ils avaient faites concernant le respect des objectifs de développement durable. Pour Restless Development, une agence de développement dirigée par des jeunes, elle s’est exprimée lors d’un panel intitulé « Innovateurs et perturbateurs ». Elle est titulaire d’un master en économie et finances.

 

Inota Cheta
Inota Cheta
7 Juin

Judicaelle Irakoze, 24 ans, a co-organisé le Refugees Matter Show au Rwanda.

La 13ème édition des Journées Européennes du Développement (JED 2019), se tiendra à Bruxelles les 18 et 19 juin 2019 et portera principalement sur les inégalités. Elle s’efforcera de concilier l’engagement de l’Union européenne en faveur de l’égalité et de la prospérité partagées avec l’Agenda 2030. #EDD19

Parmi les quinze jeunes leaders sélectionnés par la Commission européenne pour qu’ils partagent leur vision à l’occasion de ces  Journées Européennes du Développement : Judicaelle Irakoze du Burundi, 24 ans

Judicaelle, écrivaine féministe, entrepreneuse sociale et défenderesse des réfugiés, promeut les contributions positives des migrants. Immigrée aux États-Unis, elle a travaillé sur différents projets axés sur l’équité raciale et homme-femme dans le Maine, où elle a organisé la première conférence en l’honneur des contributions de femmes immigrées. Elle a effectué un stage à l’UNHCR en Ouganda et a travaillé avec de jeunes femmes du camp de réfugiés de Nakivale, dans l’est de l’Ouganda, dans le domaine de la santé sexuelle et de la procréation. Elle a collecté des fonds visant à aider les enfants réfugiés du Nord-Kivu à aller à l’école. Elle est également à l’initiative d’un mouvement permettant aux jeunes immigrés de raconter leurs histoires par le biais de l’art et de la mode. Elle a aussi co-organisé le Refugees Matter Show au Rwanda. #EDD19

Judicaelle_Irakoz
Judicaelle Irakoz
6 Juin

Rejoice Namale, 24 ans, fondatrice du réseau #Youth Arise. #EDD19

La 13ème édition des Journées Européennes du Développement (JED 2019), se tiendra à Bruxelles les 18 et 19 juin 2019 et portera principalement sur les inégalités. Elle s’efforcera de concilier l’engagement de l’Union européenne en faveur de l’égalité et de la prospérité partagées avec l’Agenda 2030. #EDD19

Rejoice Namale
Rejoice Namale

 

Parmi les quinze jeunes leaders sélectionnés par la Commission européenne pour qu’ils partagent leur vision à l’occasion de ces  Journées Européennes du Développement : Rejoice Namale, 24 ans, Malawi.

 

Rejoice travaille à promouvoir la participation des jeunes/des femmes aux processus de prise de décision socio-économiques et politiques au Malawi. Elle a fondé le réseau Youth Arise  pour enseigner les compétences en entrepreneuriat et former plus de 120 jeunes à la maçonnerie, aux installations électriques, à la charpenterie, au travail du bois, à la menuiserie et à la peinture. Elle a formé plus de 300 jeunes bénévoles en milieu urbain et a touché plus de 1 000 jeunes dans le cadre de nombreuses prises de parole axés sur le bénévolat, les compétences en leadership et le développement personnel. Au Kenya, elle a contribué à animer une session de formation de formateurs sur la budgétisation et la responsabilité sociale avec des jeunes stagiaires et a mobilisé plus de 600 femmes, qui ont ainsi participé aux processus de planification budgétaire des comtés. Licenciée en Communication et en Culture, elle est titulaire d’un diplôme en emploi et développement pour les jeunes. #EDD19

5 Juin

Sephutile Mhlongo, fiscalité, gestion des finances publiques, flux financiers et fonds propres.#edd19

La 13ème édition des Journées Européennes du Développement (JED 2019), se tiendra à Bruxelles les 18 et 19 juin 2019 et portera principalement sur les inégalités. Elle s’efforcera de concilier l’engagement de l’Union européenne en faveur de l’égalité et de la prospérité partagées avec l’Agenda 2030. #edd19

Parmi les quinze jeunes leaders sélectionnés par la Commission européenne pour qu’ils partagent leur vision à l’occasion de ces  Journées Européennes du Développement : Sephutile Mhlongo, 26 ans, vient du royaume d’Eswatini.

Son projet : Sephutile est analyste chez Clinton Health Access Initiative Eswatini (CHAI). CHAI est un partenaire de développement du ministère de la Santé et agit en tant que conseiller technique dans la mise en oeuvre des initiatives en matière de santé (introduction de nouveaux médicaments, priorisation de l’ensemble des prestations de services de santé, etc.). Elle conduit actuellement une étude pour le ministère de la Santé pour plaider en faveur d’une réforme du système. Sephutile était auparavant responsable des finances pour le budget et les affaires économiques du ministère des Finances au Royaume d’Eswatini. Elle a suivi et approuvé les dépenses publiques de trois départements et ministères. Elle a aidé également ces derniers à établir leurs budgets annuels en fonction d’un plafond budgétaire (restriction). Sephutile possède une licence en sciences sociales. #edd19

Sephutile_Mlhongo
Sephutile Mlhongo

 

4 Juin

Yasmine Ouirhrane, réduire les inégalités pour des sociétés pacifiques. #edd19

La 13ème édition des Journées Européennes du Développement (JED 2019), se tiendra à Bruxelles les 18 et 19 juin 2019 et portera principalement sur les inégalités. Elle s’efforcera de concilier l’engagement de l’Union européenne en faveur de l’égalité et de la prospérité partagées avec l’Agenda 2030. #edd19

Parmi les quinze jeunes leaders sélectionnés par la Commission européenne pour qu’ils partagent leur vision à l’occasion de ces  Journées Européennes du Développement : Yasmine Ouirhrane agée de 23 ans qui s’engage à réduire les inégalités, une condition préalable pour des sociétés pacifiques, inclusives et résilientes. 

Yasmine est la nouvelle « Jeune européenne de l’année 2019 ». Elle a effectué un stage à la mission permanente du Maroc auprès des Nations Unies et a passé un an à travailler avec le Réseau UNOYPeacebuilders aux Pays-Bas pour mettre en oeuvre la résolution 2250 du Conseil de sécurité. Auparavant, elle était stagiaire au Conseil national des droits de l’homme du Maroc, avec la mission de soutenir la participation des organisations de la société civile à la COP22. Yasmine est experte au AU-EU Youth Cooperation Hub, où elle travaille au sein du cluster Peace & Security. À l’occasion de cette mission, elle a rédigé une proposition sur le rôle des jeunes dans le suivi des services de base dans des contextes fragiles, avec un support numérique accessible qui puisse contribuer aux processus de paix. Elle a travaillé avec le Forum européen de la jeunessesur l’organisation de YO!Fest, rassemblant ainsi 8 000 jeunes, et a travaillé avec l’ONU/UE, où elle a été plusieurs fois sélectionnée comme représentante de la jeunesse. Yasmine a obtenu son master en sécurité internationale, géopolitique et intelligence à la Société Italienne pour l’Organisation Internationale. #edd19

Yasmine_Ouirhrane, 23 ans
Yasmine_Ouirhrane, 23 ans
3 Juin

Sandra Ajaja, des écosystèmes pour les femmes chefs d’entreprise. #edd2019

La 13ème édition des Journées Européennes du Développement (JED 2019), se tiendra à Bruxelles les 18 et 19 juin 2019 et portera principalement sur les inégalités. Elle s’efforcera de concilier l’engagement de l’Union européenne en faveur de l’égalité et de la prospérité partagées avec l’Agenda 2030. #edd19

Parmi les quinze jeunes leaders sélectionnés par la Commission européenne pour qu’ils partagent leur vision à l’occasion de ces  Journées Européennes du Développement : Sandra Ajaja, une nigérienne de 23 ans et fondatrice de #FemPower Africa.

Sandra est la fondatrice de FemPower Africa, une entreprise sociale dont la mission est d’enseigner la technologie, le leadership et l’entrepreneuriat aux femmes du Nigeria et d’Afrique. Avec plus de 2 000 membres et 30 bénévoles, FemPower Africa a facilité la création de 52 entreprises détenues par des femmes, formé plus de 2 000 personnes dans 3 pays et enseigné des compétences numériques Google à 200 personnes. Sandra a travaillé pendant un an et demi pour une organisation qui étudie et investit dans des start-ups/entrepreneurs (à l’intention des entreprises locales et mondiales cherchant à se développer en Afrique). Elle s’intéresse aux /développeurs/conceptrices et ambassadrices. Sandra est diplômée en ingénierie de l’Université de l’agriculture de Makurdi.

 

Sandra Ajaja, fondatrice de FemPower Africa
Sandra Ajaja, fondatrice de FemPower Africa

 

 

20 Déc

Les recettes festives

Soupe de Champagne 

Crédit photo : Unsplash

Ingrédients (6 personnes) : 

  • 8cl de Cointreau 
  • 16cl de sirop de sucre de canne
  • 2 citrons verts pressés
  • 1 bouteille de Champagne 
  • Glaçons. 

Préparation :

  1. Dans un récipient, versez le Cointreau, le sirop de sucre de canne et le jus de citron. 
  2. Laissez macérer une nuit entière au frigo.
  3. Sortez votre mélange, ajoutez le champagne et des glaçons (si nécessaire).
  4. Dégustez ! 
Retrouvez la recette sur : https://www.marmiton.org/recettes/recette_soupe-au-champagne-cocktail_17232.aspx 

Bûche framboises

Crédit photo : odelices.ouest-france

Ingrédients (8 à 10 personnes) : 

Pour le crémeux framboises :

  • 150 g de framboises surgelées (ou 100 g de coulis de framboises)
  • 1 oeuf + 1 jaune
  • 20 g de sucre en poudre
  • 1 feuille de gélatine (2 g)
  • 25 g de beurre doux

Pour la crème chiboust :

  • 4 oeufs
  • 140 g de sucre
  • 40 g de fécule de maïs (type maïzena)
  • 36 cl de lait
  • 4 feuilles de gélatine (8 g)
  • 1 cuillerée à café de vanille en poudre
  • 2 cuillerées à soupe de rhum

Pour la dacquoise :

  • 70 g de blancs d’oeufs
  • 15 g de sucre en poudre
  • 60 g de poudre d’amandes
  • 15 g de sucre glace

Pour le glaçage miroir :

  • 1 grande feuille de gélatine (2 g)
  • 80 g d’eau
  • 50 g de sucre en poudre
  • 75 g de crème fraîche liquide
  • 50 g de chocolat blanc fondu
  • colorant rose
  • amandes effilées

Préparation : 

Faire le crémeux à la framboise :

1. Faites chauffer les framboises dans une casserole pour avoir un coulis. Mixez-les et passez-les au chinois pour retirer les grains.

2. Faites tremper la gélatine dans un bol d’eau froide pour la ramollir.

3. Dans un saladier, fouettez l’oeuf entier avec le jaune et le sucre. Ajoutez la purée de framboises.

4. Portez le mélange à ébullition puis retirez du feu et incorporez la gélatine. Mélangez jusqu’à ce qu’elle soit bien incorporée.

5. Lorsque le mélange descend à 35°C, ajoutez le beurre coupé en dés et mixez avec un blender ou un mixeur plongeant pour émulsionner la préparation.

6. Versez le crémeux framboises dans des moules à bûchettes. Placez-les 30 min au réfrigérateur puis au moins 4h au congélateur pour qu’ils soient bien fermes.

Faire le biscuit dacquoise :

1. Fouettez les blancs d’oeuf en neige ferme. Ajoutez le sucre en poudre sans cesser de fouetter pour meringuer les blancs.

2. Dans un bol, mélangez la poudre d’amandes et le sucre glace.

3. Versez-les sur les blancs d’oeufs et mélangez délicatement à l’aide d’une spatule soupe type maryse.

4. Répartissez la préparation sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faites un grand rectangle d’au moins 32×10 cm (à peine plus grand que la bûche).

5. Faites cuire 8 à 10 min dans le four préchauffé à 180°C.

Faire la crème chiboust :

1. Faites tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.

2. Dans un bol, fouettez les jaunes avec 120 g de sucre. Ajoutez la fécule de maïs et mélangez bien.

3. Ajoutez peu à peu le lait chaud.

4. Refaites cuire le mélange sur feu moyen et remuez jusqu’à épaississement.

5. Retirez la crème pâtissière du feu et ajoutez la gélatine. Remuez pour bien l’incorporer. Puis ajoutez le rhum et la vanille.

6. Fouettez les blancs d’oeuf en neige avec le restant de sucre. Ajoutez-les délicatement à la crème pâtissière tiède.

On passe au montage :

1. Tapissez votre moule à bûche d’un film alimentaire ou d’une feuille de rhodoïd. Versez la crème chiboust dans le moule.

2. Démoulez le crémeux framboise et placez-le au centre de la crème.

3. Découpez le biscuit et placez sur la crème. Placez la bûche au congélateur au moins 6h pour que la crème prenne.

Et si on passait au glaçage miroir et aux finitions :

1. Faites tremper la feuille de gélatine dans l’eau froide.

2. Faites chauffer l’eau et le sucre.

3. Retirez du feu et ajoutez le chocolat coupé en morceaux et la crème. Mélangez jusqu’à ce que ce soit fondu.

4. Ajoutez la gélatine essorée puis le colorant rose. Mélangez bien et laissez tiédir.

5. Lorsque le mélange atteint 28°C, sortez la bûche du congélateur et démoulez-la sur une grille.

6. Versez le glaçage miroir.

7. Placez la bûche sur votre plat de présentation. Saupoudrez d’amandes effilées grillées.

8. Laissez la bûche décongeler au réfrigérateur, au moins 4h.

Retrouvez la recette sur : https://odelices.ouest-france.fr/recette/buche-de-noel-legere-framboises-amandes-r4206/