31 Mai

Un jour, un portrait : Natalie Tingo

Seize jeunes leaders venant du monde entier, participeront aux débats des Journées Européennes du développement 2018 (EDD 2018), les 5 et 6 juin prochains. Organisée par la Commission européenne, cette tribune va enrichir le débat sur l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles. Parmi ces Young Leaders des EDD, portraits des 12 intervenantes et leurs projets pour les femmes et les filles.

 

Natalie Tingo – Kenya, 25 ans

Natalie est une ardente et intrépide militante luttant contre la mutilation génitale féminine. Elle a plus de six ans d’expérience dans le secteur des ONG et elle est la fondatrice et directrice de Msichana Empowerment Kuria, une organisation populaire dirigée par des jeunes femmes qui s’engagent et travaillent activement à mettre fin aux mutilations génitales féminines (MGF), grâce à de nombreuses initiatives sociales et éducatives locales dans le Sud du Kenya. Elle est une activiste des droits de l’homme, un rôle qu’elle remplit parce qu’elle est convaincue qu’un monde libéré de violence est à la portée de tous. Sa propre vie a été marquée par la violence.

Son projet est de faciliter les dialogues communautaires autour de l’élimination de la violence et des mutilations génitales féminines en élaborant des modèles et des initiatives durables visant à démystifier les mythes et les idées fausses sur les MGF en tant que norme sociale.

 

Luxembourg Féminin est partenaire médias des eudevdays.eu. // Retrouvez l’ensemble des portraits dans notre édition de l’été.

Une réflexion au sujet de « Un jour, un portrait : Natalie Tingo »

  1. En contribution à votre article : plasticienne engagée, j’ai réalisé une oeuvre sur le sujet des mutilations sexuelles intitulée « Infibulation », que j’ai pu présenter à 400 lycéens français pour la Journée des Femmes 2018. Le dialogue fut incroyable avec des élèves qui découvraient cette pratique barbare.
    Quand l’art permet de parler directement des MGF et d’ouvrir le débat. Cette série a aussi été exposée dans un centre de planification familiale avec une soirée conférence/débat.

    A découvrir : https://1011-art.blogspot.fr/p/blog-page.html

    Mais aussi une oeuvre plus pudique intitulée « Noli me tangere » sur l’inviolabilité du corps de la femme : https://1011-art.blogspot.fr/p/noli-me-tangere.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *